Page 3 - 22 févr. 17
P. 3

Q Arts et spectacles                                 The Box au Pavillon Wilson

         DU NEUF ET DU VIEUX POUR LE PLUS GRAND BONHEUR DES FANS

I Mona ROCHON                                        années 80. «Dans ce temps-là, ça rentrait, ça        grands succès.                                    Les billets sont en vente au coût de 35 $. On peut
                                                     sortait dans ce groupe-là,» explique Monsieur          Le spectacle du Pavillon Wilson à Coteau-du-
  Le 25 février prochain, le groupe The Box sera     Pisapia. «Depuis 2005, c’est exactement les                                                            se les procurer en téléphonant au 450-763-5822
en spectacle au Pavillon Wilson de Coteau-du-        mêmes gars. Et une fille » poursuit-il avant         Lac est une présentation des Productions Malima.  poste 222.n
Lac. Ce sera l’un des rares concerts du groupe en    d’ajouter : « C’est la formation la plus stable que
dehors de la saison estivale, et le premier de       The Box ait jamais eue!»
l’année pour la formation montréalaise.
                                                       The Box est un groupe de musiciens, bien sûr,
  Le chanteur du groupe, Jean Marc Pisapia était     mais c’est d’abord et avant tout le chanteur, Jean
de passage aux bureaux du Journal afin de faire la   Marc Pisapia, qui a toujours composé près de
promotion de ce spectacle. Au programme, il y        90 % des chansons. Le groupe a reçu des trophées
aura les chansons qui figurent sur les trois         Félix comme groupe de l’année en 1985, comme
derniers albums du groupe, dont celles qui           groupe anglophone et pour le vidéo (Closer
figurent sur l’album Le Horla, paru en 2009 et       Together) de l’année en 1987. Il a marqué toute
uniquement en français. C’est le seul album de       une génération d’adolescents qui, une fois
The Box qui soit exclusivement en français,          devenus grands, on fait écouter les chansons à
d’ailleurs.                                          leurs propres enfants. C’est donc un public de
                                                     tous âges qui assiste aux concerts du groupe, et
  En deuxième partie, les spectateurs auront         qui est conquis par les refrains entraînants des
droit aux vieux succès qui font le bonheur de
tous. «On fait tous les vieux hits, je tiens à
rassurer tout le monde là-dessus,» a tenu à dire
Monsieur Pisapia. Il évoque les grands noms de
l’industrie musicale qui refusent de jouer les
grands succès, privilégiant uniquement leur nou-
veau matériel. «Les gens s’attendent à entendre
les grands succès,» ajoute-t-il. Il dit d’ailleurs
avoir beaucoup de plaisir à faire ces chansons sur
scène. Les vieux fans des années 80 ne seront
donc pas déçus. Ils y entendront L’affaire
Dumoutier, Closer Together, Ordinary People et
toutes les chansons qui ont marqué ces années.
«L’essentiel du show, c’est les vieilles tounes des
années 80,» dit-il en conclusion.

  Si on n’entend plus souvent parler d’eux, The
Box est encore très actif. Ils donnent plusieurs
spectacles cette année, au Québec, en Ontario et
dans le nord-est des États-Unis. Leurs disques ne
se vendent plus comme des petits pains chauds
chez les disquaires — une espèce en voie de
disparition — mais se vendent très bien lors des
spectacles.

  La formation musicale est composée de six
personnes, et est la même depuis 2004. Ce ne
sont pas les mêmes musiciens que dans les

1702204                                                                                                                                                                                                         22 février 2017 I Le Suroît Régional - Page 3
   1   2   3   4   5   6   7   8